L’examen de la glande thyroïde

L’échographie de la thyroïde: Cancer de la Thyroïde
L’échographie de la thyroïde : un examen indolore, non invasif

A quoi sert l’examen clinique effectué par votre médecin et les examens complémentaires qu’il vous a ou qu’il va vous prescrire ?

La palpation du cou permet d’apprécier le volume et la mobilité de la glande et de déceler un goitre ou la présence de nodules. La recherche de ganglions dans le cou est systématique.

Les examens biologiques nous renseignent sur le fonctionnement de la glande (hypothyroïdie, euthyroïdie, hyperthyroïdie) ; certains marqueurs cancéreux (calcitonine) permettent de déceler ou de confirmer une pathologie maligne.

L’échographie est un examen indolore, non invasif et sans danger qui permet de mesurer les dimensions de la glande et d’éventuels nodules qui sont alors caractérisés en nombre, taille, aspect, échogénicité…

Scintigraphie de la thyroïde: Cancer de la Thyroïde
Scintigraphie de la thyroïde montrant (à gauche) un nodule froid

 

La ponction à l’aiguille fine renseigne sur la nature des cellules qui constituent le ou les nodules. C’est aujourd’hui un examen incontournable qui permet dans bien des cas d’éviter la chirurgie. A l’inverse, toute suspicion de cellules anormales permet une prise en charge chirurgicale précoce.

La scintigraphie thyroïdienne est un examen radiologique utilisant un traceur radioactif qui va se fixer préférentiellement sur la glande thyroïde et nous renseigner sur son fonctionnement (hyper, hypo, ou normo-activité).

De plus, cet examen va permettre de savoir au sein de la glande quels sont les endroits qui ont une activité anormale.


Page mise à jour le : 13/06/2012